Faire un regroupement de crédits à Bordeaux

Bordeaux est une ville touristique appartenant au département de la Gironde. Avec son beau paysage habillé avec charme par les vignobles, la commune est devenue une destination de prédilection pour les touristes.

Son patrimoine historique, architectural et naturel est tout aussi remarquable. Il se trouve que Bordeaux est l’une des villes françaises qui recensent le plus grand nombre de souscripteurs à un rachat de crédits. On peut expliquer ce phénomène de diverses façons. Cet article évoque justement le regroupement de prêts à Bordeaux, à savoir son fonctionnement, les raisons qui poussent les Bordelais à y recourir, les procédures à réaliser et les chances d’obtenir une réponse favorable.

Le rachat de crédits pour prendre un nouveau départ

Les grandes institutions financières à Bordeaux ont décidé de multiplier les offres de regroupement de prêts afin de venir en aide aux ménages qui risquent le surendettement suite à une accumulation de dettes. Pour ces derniers, il s’agit effectivement d’une solution salutaire. Ils trouveront dans le regroupement de prêts un moyen de rétablir la balance financière. Cette opération bancaire s’est beaucoup démocratisée dans la capitale de la Gironde. Les emprunteurs n’hésitent plus à déposer une demande lorsque leur situation financière commence à se compliquer.

Pour information, le but du rachat de crédits est de rassembler tous les emprunts en un unique prêt. Cette manœuvre garantit la réduction des mensualités, soit l’allègement du taux d’endettement. Sur le plan pratique, toute la procédure donne à l’emprunteur, qui a effectué la demande, l’opportunité de prendre un tout nouveau départ dans la vie. Il n’aura plus à stresser à chaque fin de mois à cause des nombreuses mensualités à payer et les factures à régler.  Désormais, presque les deux tiers de son salaire sont à son entière disposition. De plus, il a la possibilité de demander une liquidité en plus du prêt unique. Ainsi, en cas d’imprévu ou bien de désir de réaliser un nouveau projet, il n’est plus obligé de recourir à un nouveau crédit. En somme, le regroupement de prêts peut entraîner un changement  majeur dans la vie d’un emprunteur et ce, dans un sens positif.

Une offre destinée à tous les emprunteurs à Bordeaux

Voici une question fréquemment posée : le rachat de crédits est destiné à qui  ? En général, tous les emprunteurs qui habitent la ville de Bordeaux peuvent s’adresser à une entreprise bancaire pour faire une demande de regroupement de prêts. Seulement, les organismes de crédits dans la ville ont le droit d’imposer leurs conditions. Voilà pourquoi, certains emprunteurs ont beaucoup plus de chances d’obtenir une réponse favorable. Mais en général, l’offre est destinée à tous les locataires, les propriétaires et les individus hébergés ayant souscrit plus d’un crédit. Notons toutefois que le coût total des dettes à solder doit être de 1.500 € au minimum.

En ce qui concerne la nature des emprunts, les organismes bancaires acceptent de racheter tous les crédits à la consommation, les dettes familiales et les découverts bancaires. Quant aux prêts immobiliers, ils peuvent intégrer le contrat de rachat s’ils ont été délivrés à un taux très élevé ou révisable. Il est important de préciser que la majorité des prêteurs à Bordeaux privilégie les emprunteurs qui ont des sources de revenus stables et dont le taux d’endettement n’excède pas les 50%. En revanche, ils refusent les demandes de regroupement de prêts déposées par les individus fichés au FICP de la Banque de France, sauf si ces derniers sont propriétaires.

Une chance médiocre pour les emprunteurs bénéficiant d’un contrat CDD

Comme il a été indiqué  auparavant, la stabilité des revenus est l’une des conditions d’obtention d’un rachat de crédits. Ainsi, les salariés qui détiennent un contrat CDD ou à durée déterminée risquent de faire face à un refus. Pour les organismes prêteurs à Bordeaux, ces derniers risquent de ne pas pouvoir assurer le paiement du prêt. En revanche, si l’emprunteur dispose d’un contrat de vacataire, ce qui est le cas de plusieurs employés de la fonction publique, sa demande sera étudiée et avec de la chance, il pourra obtenir gain de cause.

Quelle issue s’offre donc aux emprunteurs en CDD à Bordeaux ? En fait, l’instabilité de leur situation financière anéantit leur chance d’accéder à un regroupement de prêts. Ainsi, leur unique issue est de saisir la Commission de surendettement de la Gironde. Via cette démarche, ils pourront réduire leur taux d’endettement. Sinon, ils pourront toujours solliciter l’aide des proches ou bien des associations ayant pour vocation de venir en aide aux foyers se trouvant dans une situation financière précaire.

Le recours à un courtier est fortement recommandé

Le courtier est un établissement qui joue le rôle d’intermédiaire entre l’entreprise bancaire et ses éventuels crédits. Plutôt méconnu du public, il intervient surtout lors des demandes de prêts et de rachat de crédits. Son rôle est d’agir à la place de l’emprunteur. Pour que ce soit possible, ce dernier doit lui offrir un mandat de représentation. Il s’agit d’une autorisation qui donne droit au courtier de réaliser toutes les démarches liées à la demande de crédit. A Bordeaux, on recense un grand nombre d’intermédiaires bancaires ayant le droit d’exercer légalement la profession. Certains d’entre eux se concentrent exclusivement dans la négociation de regroupement de prêts.

Trouver plus d’informations sur le rachat de crédits à Bordeaux : http://www.financillus.fr/

Un emprunteur à Bordeaux qui veut accroître sa chance d’obtenir un contrat de rachat de crédits doit coopérer avec le meilleur courtier de la ville. L’aide de ce professionnel lui sera très bénéfique. En effet, grâce à son savoir-faire, le courtier peut convaincre facilement une banque de finaliser rapidement un contrat de regroupement de prêts. Il reste à savoir comment l’identifier. La première règle d’or lors du choix d’un intermédiaire bancaire, c’est de toujours choisir un professionnel répertorié à l’ORIAS. C’est un véritable gage de fiabilité. Il est aussi recommandé de s’adresser à un courtier qui dispose de mandats auprès de banques de rachats et qui est en partenariat avec des organismes bancaires dotés d’une couverture départementale, voire nationale. Enfin, il faut toujours privilégier les professionnels qui disposent d’une grande expérience en matière de négociation de rachat de prêts et d’un label de qualité comme AFNOR. En général, ces derniers ont pour unique préoccupation de défendre l’intérêt de leurs clients.