Comment faire un prêt hypothécaire ?

Réaliser de grands projets nécessite des levées de fonds importantes. L’absence d’un tel capital pousse souvent particuliers et entreprises à recourir à des prêts. Ces derniers existent sous plusieurs formes, avec des modalités qui leur sont propres. L’un d’entre eux se distingue particulièrement : le prêt hypothécaire.  

Le prêt hypothécaire : définition

Le prêt hypothécaire est un crédit qui est assuré par une hypothèque sur un bien immobilier. Contrairement au prêt immobilier, il n’est pas assigné à un financement de type donation, trésorerie, etc. Ce genre de prêt est utile pour financer des projets, sur la base d’une garantie (l’hypothèque). Celle-ci est exercée sur le patrimoine immobilier du demandeur de prêt. Le patrimoine peut être un bien locatif ou une résidence.

Le créancier lève l’hypothèque, une fois que l’emprunteur rembourse entièrement son prêt. Ce remboursement peut s’effectuer de différentes manières. Le bien peut être également revendu lorsque le demandeur éprouve des difficultés à respecter les échéances de payement. Dans ce cas, le reste de la somme récupérée à la vente du bien est remis au propriétaire. Les entreprises comme les particuliers peuvent aussi recourir au crédit hypothécaire. En effet, à partir du moment où une personne possède un bien immobilier, elle peut obtenir un crédit hypothécaire.   

Comment faire un prêt hypothécaire ?

 

Les modalités pour obtenir un prêt hypothécaire

De nombreux établissements bancaires accordent le prêt d’hypothèque. Le demandeur peut donc se rendre dans sa banque ou dans une tout autre institution financière. La première étape pour obtenir le crédit hypothécaire consiste à estimer sa capacité de remboursement. Pour justifier celle-ci, le taux d’endettement de l’emprunteur doit être inférieur à 33 %. Le calcul de ce taux se fait en divisant les mensualités du souscripteur par son revenu. Une personne avec un taux d’endettement supérieur au pourcentage énoncé n’est pas éligible au prêt hypothécaire.

Pour obtenir un prêt hypothécaire, il faut également faire une estimation du bien utilisé comme garantie. Un agent immobilier ou un autre expert du domaine peut se charger de cette estimation. Ce n’est qu’ensuite que le montant du prêt peut être défini. Généralement, les banques ne s’engagent qu’à 80 % de la valeur du bien, de laquelle il faut soustraire le capital à rembourser en cas d’un prêt immobilier.

Les documents suivants sont aussi nécessaires pour obtenir ce prêt :

  • Le certificat de propriété ;
  • L’estimation effectuée par l’expert ;
  • Le contrat de prêt immobilier ;
  • Les 3 derniers bulletins de salaire.

Bien choisir son prêt hypothécaire

Les études montrent que le prêt hypothécaire est un excellent moyen pour obtenir un capital pour ses projets. En plus, tous les biens immobiliers sont éligibles pour l’obtenir. En ce sens, il y a de nombreux avantages à faire appel à un crédit hypothécaire.

Il convient toutefois de procéder prudemment pour choisir ce type de prêt. Des paramètres comme la période d’amortissement sont très importants. Plus la période d’amortissement  est longue et plus le montant à rembourser en intérêt à la banque est élevé. La durée du contrat d’hypothèque signé avec le créancier joue aussi un rôle dans la demande d’un crédit. Un terme court implique un taux d’intérêt bas.

Cependant, si le demandeur prévoit une baisse des taux d’intérêt dans un futur proche, il peut faire un prêt à court terme, afin de le renouveler plus tard, à un meilleur taux. Le crédit hypothécaire s’octroie selon un taux fixe ou variable. Le demandeur doit faire un choix en fonction du terme et de ses prévisions.

Cet article, accessible ici, à matière à vous fournir des notions complémentaires.